GTranslate

Français العربية 简体中文 繁體中文 English Deutsch עִבְרִית हिन्दी Magyar Italiano 日本語 한국어 Polski Русский Afsoomaali Español ไทย Türkçe Cymraeg Yorùbá Zulu

préhistoire,afriqueorientale

Chapitre19

Prehistoire de l'afrique orientale

 

1.19.1La recherche préhistorique, Prolégomènes méthodologiques

 

C’est dans la partie orientale de l’Afrique que l’homme apparut comme un animal à station verticale, fabriquant des outils, il y a environ trois millions d’années. Pour cette raison, l’histoire, dans cette partie du monde, a été plus longue que nulle part ailleurs, et l’âge de la pierre, en particulier, y est plus étendu que sur les autres continents et dans les autres régions de l’Afrique. Son point de départ peut être fixé au moment où les premiers hominidés commencèrent à fabriquer des outils de pierre reconnaissables, selon des formes et des types prédéterminés, de façon régulière.

Cette combinaison de capacités physiques et mentales pour la production d’outils — en d’autres termes le dépassement de sa condition biologique

— et le fait de dépendre, de plus en plus, de ces capacités et activités extrabiologiques, c’est-à-dire culturelles, distinguent l’homme des autres

animaux, et définissent… l’humanité. L’évolution de l’homme vers le statut d’animal capable de s’asseoir, de se tenir debout et de se déplacer

sur deux pieds — à la différence des singes et autres mammifères quadrupèdes ou quadrumanes — facilita l’utilisation et la fabrication d’outils,

en libérant les mains qui devinrent disponibles pour tenir, porter, saisir et manipuler. De plus, ces développements furent nécessaires à sa survie et

à ses performances dans le monde, particulièrement en ce qui concerne l’obtention et la préparation de sa nourriture.

 

Free Joomla! template by L.THEME