GTranslate

Français العربية 简体中文 繁體中文 English Deutsch עִבְרִית हिन्दी Magyar Italiano 日本語 한국어 Polski Русский Afsoomaali Español ไทย Türkçe Cymraeg Yorùbá Zulu

Photographia besoins de formatrice, photos pengouins bayili

>> Le voyage de l’africain, besoin de formateur
>>
>> Nous sommes en pleine mutations physiques, psychologiques et
>> technologiques, avec l'ouverture des marchés et le monde asiatique des
>> produits sont abordables. Mais la formation, les conditions de vie, le
>> comportement ne sont plus aux normes de cette mutation.
>>
>> Je l'ai compris après de nombreuses études, pour certains et c'est
>> réducteur, la réponse  c'est culturel. Pour d'autres,  c'est
>> sentimental et monétaire, pour moi, c'est un manque d'intelligence ou
>> de précepte de formations.
>>
>> Savoir prendre la bonne décision, savoir prendre conscience d'un
>> comportement d'achat et s'adapter. L’Afrique n'a pas besoin de moi,
>> elle a le besoin de formateur.
>>
>> Si j'ai bien compris, j'ai façonné et je continuerais à faire
>> émerger des élites, peut-être à Zoula nous avons le fruit de
>> l'enseignement en nous.
>>
>> Mais quand je vois un enfant me dire :
>> " tu reviens quand ? " Et ma réponse est définitive, jamais.
>>
>> Il comprend : "eh mince et ma formation gratuite, je veux avoir une
>> belle voiture comme les « tanties gonflés des associations »..." :
>> - Petit c'est la politique africaine,  quand est-ce que tu rentres en
>> France
>> ?
>>
>> Voici la phrase périodique de tout bon formateur franco-africain, on
>> n'aime pas la concurrence ou plutôt on aime la pauvreté de l'autre ?
>>
>> Pas de constat, on reste dans l'ouverture, allez finissons en poème :
>> Le voyage sera toujours dur de connaissance,
>> Sans connaissance, pas de ressemblance,
>> L’autosuffisance ne se résout pas,
>> Elle est dans nos dessous,
>> S'autosuffire ce n'est pas jouir,
>> C’est se confondre dans son assiette,
>> Aujourd’hui l'homme n'est plus,
>> La femme ne ressent plus,
>> Nous sommes soit des voyageurs,
>> Soit des téléviseurs.
>> L'argent ne suffit pas,
>> Mais le budget n'est pas,
>> Car le voyage n'est pas une formation,
>> C’est une difficulté à la connaissance,
>> Un homme qui a faim n'est pas libre,
>> Alors un homme plein est libre dans sa fainéantise de développement,
>> Pas d'engouement ou de ressentiment,
>> Le voyage n'est plus,  il est le jour de la descente,
>> Le voyage n'est plus,
>> Mais le départ sera...
>> Un voyage ou le sourire sera le retour,
>> Aux grandes dames n'oubliez pas vos couvertures,
>> Car chacun de nous parlent de son voyage,
>> Et oublie que la caméra est devenue éclat...
>>
>> Jacky Bayili à son retour en France, écrivain éditions l’harmattan et
>> cinéaste engagé.
>> Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://harmattantv.com/video-dvd-vod/vod-video-a-la-demande.html

 

 

 

Free Joomla! template by L.THEME